ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 36/208-209 - 2010  - pp.15-44  - doi:10.3166/rfg.208-209.15-44
TITRE
Structurer le débat « entreprises et pauvretés ». Légitimité, intérêt, modalité, efficacité

RÉSUMÉ

La relation « entreprises-pauvreté » s’est profondément transformée ces dernières années: la logique naturelle de recherche de nouveaux marchés d’une part, et la maturité des stratégies de RSE d’autre part, convergent en effet pour faire des populations pauvres un public de plus en plus pris en compte par les multinationales. À ce titre, si les stratégies à l’égard des populations pauvres recouvrent aujourd’hui des réalités diverses, une évolution profonde est à l’oeuvre: la pauvreté n’est plus seulement envisagée en termes d’investissement philanthropique mais davantage sous l’angle économique. Cette évolution suscite un large débat aussi bien au sein des acteurs traditionnellement en charge de la lutte contre la pauvreté (autorités publiques, ONG) qu’auprès des responsables d’entreprises. Afin de mieux encadrer un débat souvent passionné, nous proposons quatre clés de lecture permettant de structurer les enjeux relatifs aux relations « entreprises- pauvreté » : la légitimité de l’entreprise à agir sur ces questions, son intérêt, ses modalités d’action et enfin l’efficacité de son intervention.



AUTEUR(S)
Frédéric DALSACE, DAVID MÉNASCÉ

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (196 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier