ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 35/194 - 2009  - pp.13-14
TITRE
RFG-AIMS un numéro spécial en forme d'appel

RÉSUMÉ
Pour la septième année, la convention de partenariat entre la Revue française de gestion et l’Association internationale de management stratégique permet la publication d’un numéro spécial regroupant certaines des meilleures recherches soumises à la conférence annuelle de l’AIMS. Les précédentes éditions traitaient de thèmes précis, tels que l’innovation ou les alliances. Cette année, le numéro spécial, en prise avec les événements financiers, économiques et sociaux de 2008 et 2009 s’interroge sur l’ancrage des sciences de gestion dans la société. Tandis que les économistes qui hier expliquaient pourquoi la crise ne se produirait pas aujourd’hui démontrent qu’elle était inévitable, les experts en sciences de gestion demeurent cois et inaudibles. Bourdieu en son temps, notamment dans son ouvrage Les structures sociales de l’économie dénonçait l’illusion scolastique des économistes et le hiatus entre une économie distordue reposant sur la pointe fine d’un agent économique atrophié, sevré de ses liens, et une sociologie immergée, structuralement disposée. « L’homo economicus tel que le conçoit l’orthodoxie économique est une sorte de monstre anthropologique : ce praticien à la tête de théoricien incarne la forme par excellence de la scholastic fallacy, erreur intellectualiste ou intellectualo-centrique par laquelle le savant place dans la tête des agents qu’il étudie les considérations et constructions théoriques qu’il a dû élaborer pour rendre compte de leurs pratiques. » « On ne peut réunifier une science sociale artificiellement divisée – économie et sociologie – qu’en prenant conscience du fait que les structures économiques et les agents économiques ou, plus exactement, leurs dispositions sont des constructions sociales, indissociables de l’ensemble des constructions sociales qui sont constitutives d’un ordre social. »

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (125 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier