ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 34/180 - 2008  - pp.177-198  - doi:10.3166/rfg.180.177-198
TITRE
Pragmatisme et responsabilité sociale de l’entreprise

TITLE
Pragmatism and corporate social responsibility

RÉSUMÉ

D’une manière similaire aux recherches considérant la nature problématique de l’hypothèse de l’individualisme atomisé, ce travail estime que la RSE est le fruit de l’interaction d’acteurs sociaux et non atomisés. Cet article souligne les insuffisances des approches théoriques majeures en proposant une autre voie comme posture philosophique et théorique à l’analyse de la RSE. Il étudie ensuite le mode opératoire développé par les acteurs, dans leur interaction et face aux problèmes rencontrés, pour construire la RSE. Quatre études de cas mettent en évidence la façon dont les acteurs traitent la résolution d’une problématique en RSE par des processus d’apprentissage et de créativité. Les valeurs opérationnelles et terminales de la RSE émergent au fur et à mesure des apprentissages réalisés, en interaction avec l’ensemble des parties prenantes concernées par le problème à résoudre, sous forme de solutions innovantes.



ABSTRACT
Following previous research considering that the hypothesis of atomised individualism is problematic, this paper argues that Corporate Social Responsibility (CSR) is the result of the interactions of social and nonatomised actors. The aim of the article is two-sided. First, we underline the insufficiencies of the most important approaches and we propose another philosophical and theoretical posture to analyse CSR. Second, we study the procedure developed by the actors, which are interactive, to build CSR. We use the method of the accounts of life to study four cases. That allows us to underline how the actors resolve problems in CSR by a process of learning and a process of creativity. Operational and final values of CSR emerge progressively as the learning process is carrying out; they appear as innovating solutions since they result from the interaction of all stakeholders concerned with the problem to solve.

AUTEUR(S)
F. BENSEBAA, Amina BÉJI-BÉCHEUR

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (623 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier